Doucement, mais sûrement !

Tout d’abord : ouf ! L’autre assistante de l’orthodontiste a réussi à remettre le clapet des 3 bagues récalcitrantes sur les canines. Ça a fait un gros clic quand elle les a remis… J’espère que ça ne posera pas soucis lorsqu’il faudra changer d’arc le 7 septembre.
J’ai récupéré tous mes moulages (4 en tout) ; il faut que j’y retourne pour rendre le dernier moulage fait : le Dr Dréan veut commencer à travailler les arcs chirurgicaux sur mes empreintes dentaires, ça permettra de raccourcir le temps de travail dans ma bouche.

Aujourd’hui était donc le dernier rendez-vous pré-opératoire avec le chirurgien, le Docteur Lample.

Petit bilan de ce qui s’est dit :

  • arrivée 10h. Dépose des empreintes dentaires au secrétariat. Descente au bloc à 13H30. Endormissement 14h. Premier coup de bistouri à 14h30. Opération d’une durée d’environ 3h30.
  • remontée et avancée du haut
  • avancée du bas
  • avancée du menton
  • travail sur l’axe des mâchoires (le côté droit est plus bas que le côté gauche ce qui fait que mon sourire n’est pas parallèle à mes yeux)
  • travail sur le frein labial supérieur : trop bas et trop épais, il va y toucher pour répartir un peu plus sa force sur toute la lèvre (si j’ai bien tout compris).
  • il regardera également comment se positionnera ma lèvre inférieure quand tout le travail osseux sera fini. Comme elle est incompétente (puisque je ne peux pas fermer la bouche, elle pend), l’intérieur est un peu hypertrophié (j’ai aussi le TOC de la pincer entre mes dents, vous voyez ? Et ben ça, après ça sera fini ! 🙂 )
  • Il a étudié mes empreintes dentaires en plâtre et me confirme que les molaires ne se toucheront pas de chaque côté. C’est aussi ce que m’avait dit le Dr Dréan. Je n’en ai pas fini avec les élastiques…

    Il m’a dit, je cite : »ça va vous changer, j’espère que vous y êtes prête 🙂 »
    Ah ça c’est sûr ! Fini la lèvre du bas qui pend, avec la petite pliure, je pourrai enfin fermer la bouche naturellement sans forcer ; les lèvres seront plus fines, plus « musclées » puisqu’elles devront travailler pour rester fermées. Mon nez remontera un peu plus, fini la bosse. La base sera plus épatée, les narines seront rondes, et donc meilleure prise d’air. J’aurais un nez normal, qui ne sera plus crochu et qui ne bougera plus quand je parlerai !
    J’aurais des joues (là j’ai plutôt les joues creuses malgré un poids correct) ! Bref oui, ça va me changer j’en suis bien consciente. J’appréhende aussi. Bientôt 38 ans avec la même tête, je m’y étais habituée quand même 😉

    En post opératoire, j’aurai donc 2 drains qui sortiront de chaque côté sous la mâchoire, au niveau de la peau du cou ; je les garderai 48 heures.
    La mâchoire sera bloquée durant 3 jours avec des élastiques très épais (des Pegasus pour les experts), puis il m’en mettra des moins forts, que je devrai changer moi-même tous les 2 jours.
    Le nez sera bouché durant 3/4 jours, le temps que l’œdème commence à se résorber. J’ai un peu de doutes dessus mais bon, on verra bien…

    J’ai des exercices à commencer dès maintenant pour assouplir les muscles de la mâchoire du bas : je dois bouger celle-ci de gauche à droite, et la propulser en avant (l’ouvrir en grand aussi mais pas obligée). 3 fois par jour durant 5 minutes ; je devrai les continuer après l’opération dès que je m’en sentirai capable (et que les élastiques me le permettront surtout).
    Alimentation liquide durant 1 semaine, puis mixée une semaine également, et au bout de 3 semaines environ je pourrais passer à une alimentation molle. Au bout de 6 semaines seulement, à moi l’alimentation normale ! 6 semaines sans pizza, sans steak, sans croûte de pain… C’est pour la bonne cause !

    Et voilà. J – 13, ça me rapproche du -10, puis du -5 et là bouuuuuhhhhhhhhhhhhh !

    J’ai vu l’anesthésiste

    Un petit billet vite fait pour raconter la consultation que j’ai eu avec l’anesthésiste.
    Tout est ok au niveau santé, je le savais déjà 😉

    Il m’a expliqué le déroulement de la journée :

  • Petit déjeuner avant 7h30
  • Arrivée 10 heures, pré-médication (bon il doit y avoir autre chose, parce que arriver à 10 heures pour une opération à 14 heures, ça fait long d’attendre 4 heures… Paie ton stress !).
  • Départ au bloc, opération d’une durée de 3.5 / 4 heures
  • Réveil en 5 minutes, 1 heure de surveillance en salle de réveil
  • Ensuite, j’irai en soins intensifs pour la nuit. Il y a plus d’infirmières pour moins de patients, la surveillance est plus intensive (d’où le nom du service, ah ah !)
  • Et enfin retour en chambre le lendemain matin.

    J’aurais de la morphine si besoin, si les anti-douleurs qui passeront ne sont pas suffisants. Une dose d’antibiotique passera dans la perfusion aussi, ainsi qu’un anti-nauséeux. On pourra rajouter une dose plus forte si j’ai envie de vomir. Et si malgré tout je vomis (ce qui peut arriver à cause du sang qui est avalé, l’estomac n’aime pas du tout) les infirmières seront justement à côté pour couper les élastiques qui bloqueront les mâchoires.
    Edit : L’anésthésiste m’a dit qu’aux soins intensifs j’aurais un humidificateur pour aider les mucosités à tomber, et qu’il ne faudra pas hésiter à demander aux infirmières de les aspirer au fond de la gorge (faudra m’expliquer par où elles vont passer…)

    J’ai également fait mon admission ; il me restera juste à donner un papier ce jour là, et également appeler ma mutuelle d’ici la semaine prochaine pour faire un dossier de prise en charge.

    Ca commence à se concrétiser tout ça !

  • Jour J – 15 Quoi d’neuf doc’ ?

    Hum finalement, pas grand chose à raconter entre mon dernier article et aujourd’hui.
    Le temps passe, et me rapproche de plus en plus du grand jour.

    Des fois, je me dis que peut-être je fais toute une histoire de cette opération. Je soûle mon conjoint avec ça, le pauvre a hâte que ça se termine enfin !
    Mais quand même, ce n’est pas rien… Ça va me changer mon visage, mon profil. Il va falloir que j’apprenne à apprivoiser cette nouvelle bouche…
    Une nana sur un blog avait titré le jour de son opération « le premier jour du reste de ma vie » ; et c’est exactement ça ! Cette opération va m’apporter tellement plus de confort que j’ai hâte… Même si bon, il va falloir passer par une phase un peu moins rigolote, celle de la période post-opératoire.
    C’est mon état d’esprit du moment. De la peur, de l’appréhension, une excitation aussi !
    Jour J moins 15, dans 15 jours je me serais faite opérer, je comaterais dans mon lit en me demandant ce que je fous là et pourquoi je me suis lancée là dedans…

    Hier j’ai vu l’assistante de l’orthodontiste pour faire une radio panoramique, une céphalométrie face et profil (c’est moche de face 😀 ) et des empreintes dentaires.
    Les bagues commencent à se gripper (même avec un bon brossage, c’est normal au bout de 15 mois de traitement, le tartre se dépose vraiment partout) ; elle a eu du mal à en ouvrir 3 sur les incisives du bas et n’a pas réussi à les refermer après la dépose / repose de l’arc.
    Je dois repasser mercredi matin pour récupérer les moulages, peut-être qu’on ressaiera avec sa collègue, si jamais entre temps je n’ai pas réussi à les remettre (je me suis brossé les dents plusieurs fois depuis hier, et je n’ai pas non plus réussi).
    Sinon, elle a noté dans le dossier qu’une incisive était éloignée d’une canine et qu’il y avait maintenant un trou, que la bague était mal positionnée. Elle pense que le Dr Dréan me recollera celle-ci correctement avant l’opération.

    Ce matin j’ai vu mon dentiste ; il aimerait que des photos soient prises lors de l’opération ; il m’expliquait que souvent lorsqu’il y avait des intervenants extérieurs dans les blocs, ils étaient relégués dans un coin et hormis voir le bleu du champ stérile… C’était un peu l’ennui. A demander Jeudi au chirurgien !
    Quand je lui ai dit qu’on m’avait dit que j’étais tarée de me faire opérer, il m’a dit qu’il le pensait aussi 😀 Mais bon il comprend bien que je vois avant tout le côté fonctionnel avant le côté esthetique.
    Je prendrai RDV avec lui quelques semaines / mois après l’opération (au plus tard dans 6 mois) pour un contrôle du tartre et on en profitera pour discuter et regarder les photos.

    Cet après-midi je vois l’anesthésiste, et je fais mon dossier d’admission à la clinique.
    Demain matin, je vais récupérer ma carte de groupe sanguin (l’ancienne n’était plus aux normes) ainsi que les empreintes dentaires.
    Et Jeudi après-midi je vois le chirurgien pour la dernière visite pré-opératoire.
    Ensuite j’ai une semaine à angoisser 😀

    Voilà voilà…. Rien de plus à raconter.
    Ah sinon : pétoooooooooooooooooches !!!

    La routine, encore et toujours…

    Hello ! Comment allez-vous ?
    J’ai réussi à tuer le temps en allant passer quelques jours à Cherbourg, chez ma mère avec les enfants.
    Mon homme est en vacances jeudi soir ; à partir de là ça va s’enchainer un peu plus vite je pense, on aura vite fait d’arriver fin août.

    J – 35… Quoi de neuf ? Ben rien de spécial.
    Côté douleurs, ça lance un peu de temps en temps, mais rien de très fort. Un trou s’est formé entre une canine et une incisive latérale, en bas. C’est d’ailleurs sur l’une ou l’autre que l’orthodontiste avait recollé la bague en juin ; à mon avis, elle n’a pas été collée exactement au bon endroit, d’où le trou de 2 mm environ. Tant pis, ça sera corrigé en post-opératoire.

    Photo !
    20150804_103216

    D’ailleurs, j’en profite pour fermer la bouche aux mauvaises langues qui disent que les bagues en céramique se colorent.
    Elles ont été posées le 28 mai 2014, et j’en ai mangé des choses ! Et pourtant, 0 coloration. Comme quoi…

    Je pense que je vais prendre RDV avec mon dentiste avant l’opération. J’ai du tartre sérique au niveau des molaires, la gencive est d’ailleurs un peu rouge à cet endroit. Et comme après l’opération il va me falloir du temps avant de pouvoir ouvrir la bouche correctement (et que l’hygiène dentaire ne sera pas des meilleures…) je préfère anticiper et lui demander de nettoyer maintenant.

    Bonnes vacances à ceux qui y sont / vont
    Bon courage à ceux qui en reviennent et qui travaillent
    Bon ce que vous voulez aux autres 🙂