Des petits conseils après la pose des bagues

Le grand jour est arrivé, vous avez enfin vos bagues sur les dents !
Mais… Vous découvrez plusieurs sensations :

1 – c’est gros, mais c’est énorme dans ma bouche, je ne vais jamais m’y habituer !
Si bien sûr, ne vous inquiétez pas. Au fur et à mesure du temps qui va passer, l’intérieur de vos joues et de vos lèvres va se « creuser » et faire une place aux bagues et à l’arc. Vous finirez par ne plus les sentir ; ça vient assez vite.

2 – mais, mais… Ca fait mal !? 🙁 Ah oui ça… Les premiers jours, il ne faut pas hésiter à avoir une alimentation très molle, voir mixée. Je me souviens que je n’arrivais même pas à croquer dans un morceaux de pain au lait Pasquier (les tout mous, oui oui…), tellement la douleur était importante. Les dents sont contraintes par la force de se mettre dans une certaine position, et forcément ça ne leur plaît pas.
Cette douleur est très importante la première fois, et dure plus ou moins longtemps selon les personnes. Pour ma part ça s’est atténué au bout d’environ 10 jours pour le haut ; pour le bas, en moins d’une semaine.
Ensuite, elle revient à chaque changement d’arc, mais en beaucoup plus attenuée.
Au début l’orthodontiste vous pose un arc rond, très fin. Vous vous dites « mais c’est tout fin tout petit, ça ne va rien me faire ! Il faut que je reste 6 semaines à attendre avec ce tout petit fil en bouche ! » Et le soir même, vous changez de discours : « petit mais costaud… »
Un peu plus tard dans le traitement arrive le fil carré. Ce fil va forcer les dents à bouger avec plus de force et dans une dimension supplémentaire (utile par exemple pour faire pivoter une dent sur elle-même). La douleur après la pose et parfois plus importante qu’habituellement et peut durer 2/3 jours.

Au début, il ne faut pas hésiter à avoir la main lourde sur la cire orthodontique qui vous a été fournie (ne pas hésiter à demander 2 ou 3 boîtes). Une petite éraillure à l’intérieur de la bouche peut vite se transformer en aphte, et là c’est la galère, c’est gênant et douloureux. Le plus souvent ça arrive sur les incisives centrales du bas, contre la lèvre inférieure.
Si vous n’avez pas de cire orthodontique sous la main, jouez à Mac Gyver : de la cire rouge de Babybel fait l’affaire ; un chewing-gum aussi, c’est magique. C’est quand même moins discret que la cire orthodontique, mais ça joue son rôle à la perfection !
Quand vous vous ferez avoir deux ou trois fois, vous finirez par en avoir tout un stock dans votre sac à main ou votre manteau 😉

Le gel Pansoral et le dentifrice arthrodont peuvent vous aider à passer l’étape difficile des bagues qui frottent contre l’intérieur de votre bouche.
Quant à la gestion de la douleur, les antalgiques type paracétamol pourront vous aider, certains anti-inflammatoires (mon orthodontiste m’avait prescrit de l’acide tiaprofenique), voir même du paracetamol codéiné.
Personnellement les anti-inflammatoires sont les plus efficaces sur les grosses douleurs de changement d’arc mais à prendre avec modération bien sûr (tout comme les autres médicaments).

Je ne peux pas manger quoi, en fait ?

Tout ce qui risque de décoller vos bagues :
– mâchouiller le bouchon d’un crayon
– les bonbons durs (caramel, michoko etc). Les fraises tagada ca passe 😉
– croquer des fruits durs à pleines dents
– croquer dans un sandwich avec du pain frais / dur

Au fur et à mesure que vous dompterez vos bagues, vous apprendrez à reconnaître les aliments qui passent et ceux qui ne passent pas. Par exemple, on dit qu’il ne faut pas croquer dans un sandwich au pain frais, mais on peut quand même manger du pain frais en le cassant en morceaux avant de le mettre en bouche.
A vous de voir.

Voilà de quoi vous aider à appréhender les débuts, et vous en accommoder 🙂

Récapitulatif des rendez-vous

Jour J – 50 ! Oui je compte les jours… Mon planning d’occupation est plutôt léger pour le mois de Juillet, le temps ne passe pas vite… Et à l’inverse du reste de la France, ici point de canicule ; c’est plutôt la pluie qui nous tient compagnie, snif.
Pour Août c’est différent, j’ai pas mal de choses de prévues, en plus des différents rendez-vous.
D’ailleurs, voilà un bilan des rendez-vous à venir :

    • 20 août :
      Faire la prise de sang pour l’anesthésiste (et passage à la pharmacie commander de l’huile goménolée)
    • 24 août :
      Moulages + radio panoramique + céphalométrie
    • 25 août :
      Rendez-vous avec l’anesthésiste de la clinique. J’en profiterai pour faire l’admission pour le grand jour.
    • 27 août :
      Dernier rendez-vous avec le chirurgien, le Dr Lample, avant le jour J. Je lui emmènerai les radios et moulages pour qu’il y jette un œil (il faudra que je pense à emmener la clef USB des radios pour le jour J aussi). Je crois qu’il va faire des analyses de je ne sais plus quoi (il en est question dans le devis, et pour l’instant je n’ai pas eu).
    • 1er septembre :
      Appeler la mutuelle pour la prise en charge du séjour. J’ai une mutuelle en or, qui prend en charge TOUS les dépassements d’honoraires, ainsi que les frais pour la chambre particulière. Je vais regarder ce que me propose la clinique comme petit plus avec la chambre (j’ai cru lire un set de serviettes, peignoir etc. A voir si ça me servira vraiment ou pas !)
    • 7 septembre :
      Rendez-vous avec le Dr Dréan mon orthodontiste, pour la pose des arcs chirurgicaux en acier, ainsi que des pitons.
    • 9 septembre :
      LE JOUR J !!!

J’ai tout ça à faire, avec en plus les occupations de la vie quotidienne. C’est chouette ! Et dans un sens, heureusement que je ne travaille pas en ce moment…

Mon conjoint s’est fait retirer ses bagues, il a sa contention.
Ma fille a son traitement avec gouttière Myobrace, ça marche du tonnerre c’est impressionnant.
Et mon fils a rendez-vous cette semaine pour les moulages / radio, et on discute traitement mi-août (à ce que je vois, ses molaires des 6 ans sont en train d’arriver, et elles poussent tout le monde pour se faire une petite place…).
Chez nous, on fait tout en famille ! 😀

Jour J – 52

Raaahhh que c’est lent ! Lent très lent trop lent… Encore 52 jours avant le D Day.
J’ai vu mon orthodontiste le Dr Dréan hier après-midi. Changement d’arc, le plus épais avant les arcs chirurgicaux en acier.
Après discussion avec elle, elle est d’accord pour finalement me poser les pitons et les arcs chirurgicaux le Lundi 7 Septembre, 2 jours avant l’opération ! Chouette chouette chouette ! Ca m’embêtait vraiment de devoir porter les pitons 15 jours avant… C’est trop galère apparemment, et je les aurai suffisamment longtemps après l’opération.
On garde le rendez-vous du 24 août pour faire les moulages, radio panoramique et céphalométrie. Il faut que je pense à prendre une clef USB pour tout transférer dessus, pour les donner au chirurgien.

Les dents travaillent, c’est douloureux aujourd’hui.

Voilà voilà… A part ça, rien de neuf ; patience patience… Une qualité qui me fait défaut !

Jour J – 65

Jour J dans 2 mois et 7 jours.
Ça passe doucement, c’est parfois énervant. En ce moment j’ai de l’occupation, mais j’aurai un creux au mois de juillet ; rien à faire, juste attendre que le temps passe ! M’occuper des enfants en leur trouvant des activités (au s’cours !).

J’ai vu mon orthodontiste le 2 Juillet. Changement de l’arc du bas qui était un rond pour en mettre un carré. Histoire d’avoir la même force d’arc en haut et en bas. A la prochaine visite le 17 Juillet, je pense qu’elle changera la force des 2 arcs (je l’ai entendu parler de 14/25 et de 18/25 ou 16/25 je sais plus).
J’ai moins mal que d’habitude aux changements d’arc. Je suis passée d’un fil fin en début de traitement à un fil épais aux 3/4 du traitement, puis retour à un fil fin et je remonte vers un fil épais. Ça doit y jouer : je sens que ça tire, mais c’est beaucoup moins douloureux, et c’est tant mieux.
Je lui ai demandé s’il était possible que je porte des élastiques pour soulager un peu la sensation constante de muscle tendu, au niveau de la mâchoire du bas, ainsi que pour diminuer les douleurs qui arrivent quelques fois aux articulations.
Non puisque ça aurait l’effet contraire. Une histoire de spasme de muscle élévateur… Dommage !

Mon homme s’est fait poser sa contention, j’ai hâte que ce soit enfin mon tour !

A suivre, le 17 juillet.