Bilan après 8 mois de traitement

Des nouvelles des nouvelles !
Tout d’abord, début Janvier j’ai vu mon dentiste : soin d’une dent avec une carie sous un amalgame, et détartrage (youhou…).
Il est entré dans mon cœur, en me proposant une anesthésie locale pour le détartrage… J’exagère à peine ! C’est tellement désagréable les détartrages pour moi… je suis tendue, j’ai l’impression d’avoir des décharges électriques dans les dents… En général je ressors du rendez-vous un peu vidée.
Sachant qu’en plus je dois aller le voir tous les 6 mois maximum (je fais beaucoup de tartre sérique), autant vous dire que j’y allais à reculons…
Grâce à l’anesthésie le moment s’est beaucoup mieux passé. Le plus désagréable est d’entamer une conversation avec lui alors que ma lèvre inférieure est anesthésiée 😀
Le Docteur Bleno (c’est son petit nom de famille) m’a demandé si il pouvait assister à l’opération de mes mâchoires ; je lui ai dit oui, bien sûr. Ca ne changera strictement rien pour moi le jour J. Et si ça peut lui permettre d’apprendre en assistant (voir même en participant), alors c’est avec plaisir ! Il doit contacter mon chirurgien pour lui demander son accord ; j’espère qu’il l’aura.
Aujourd’hui, nouveau rendez-vous chez mon orthodontiste.
On a discuté de la radio et des moulages que j’ai fait courant Décembre. A l’heure actuelle, le travail sur les dents a plutôt bien avancé, au rythme voulu par le Docteur Dréan. Les dents sont « alignées », tout est bien arrondi. Il reste maintenant à « rentrer dans la gencive » le bloc des dents de devant du bas, et faire « ressortir » les molaires pour que le jour de l’opération, lorsque le chirurgien avancera la mâchoire du bas, toutes les dents se touchent correctement.
Le petit hic : Après analyse de la radio passée en Décembre en faisant une céphalométrie, l’orthodontiste a remarqué que les dents de devant du haut (les 2 incisives centrales) sont trop vers l’intérieur de ma bouche, ça a un peu trop travaillé… Ce qui explique en partie pourquoi je commençais à avoir l’impression de « zozoter » sur certains « s » que je prononçais !
Elle a donc changé les arc pour en mettre des spécifiques qui aideront les dents à se placer correctement (redescendre les dents du bas, avancer les incisives du haut). Le dernier changement d’arc datait de début Octobre si je me souviens bien ; ce soir ça tire bien. J’ai pris un cachet pour anticiper la douleur (je commençais à ne plus pouvoir mâcher sans avoir mal dès 17/18h…).

La bonne nouvelle : Je n’ai plus besoin de porter d’élastiques ! Chouette chouette chouette ! Ça fait bizarre, j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose dans la bouche. Ça faisait 3.5 mois que je les portais, je m’y étais habituée finalement. Bon, ça ne change pas qu’après l’opération j’aurai droit à tout plein d’élastiques, mais c’est pas grave ! J’étais persuadée que j’aurai les élastiques jusqu’à l’opération. C’est génial.

Prochain rendez-vous le 4 Février, pour un contrôle. Ensuite, rendez-vous le 27 mars. Elle changera l’arc du haut pour aider les dents à rentrer dans la gencive, et me fera une radio (si j’ai bien compris).
Entre temps, je vais contacter le secrétariat du Docteur Lample (le chirurgien maxillo-facial) pour connaître les délais dans les rendez-vous : il faudrait que je le vois vers le mois de mai, et je n’ai pas envie de perdre 3 mois parce que j’aurais dû appeler plus tôt pour avoir un rendez-vous.
Le Docteur Dréan pense qu’on est dans les temps, et qu’une opération pour Octobre est tout à fait envisageable… De son côté, après le rendez-vous du 27 mars, elle lui fera un courrier pour lui expliquer où on en est, son plan d’attaque. Et moi j’irai le voir avec les moulages et radios les plus récents.

J’ai trouvé ce rendez-vous très bien. J’apprécie mon orthodontiste, parce qu’elle prend vraiment le temps de bien m’expliquer les choses lorsque je lui pose des questions (on a passé 45 minutes ensemble aujourd’hui, quand même !). En plus, aujourd’hui j’ai même eu le droit à des félicitations parce qu’elle trouve mon brossage de dents exemplaire. Elle m’expliquait que les clapets des bagues n’étaient pas grippés par le tartre, qu’on voyait bien que le brossage était bien fait. J’ai demandé si j’avais le droit à une sucette à la fin de la consultation 😀

Voilà voilà. Ça avance, tranquillement. Ça m’a fait drôle de l’entendre me dire qu’on avait quasiment fini le traitement orthodontique et qu’on allait commencer à attaquer le traitement pré-opératoire… Ça veut dire que la date de l’opération approche. Même si ça ne sera sûrement que dans 8 ou 9 mois, ça va venir vite ! Et dans les jours avant l’opération, les rendez-vous et examens s’enchaineront (moulages, radios, orthodontiste, ostéopathe aussi je pense). Ça fera passer le temps plus vite jusqu’au jour J 😉
A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *