• Archives pour l'Étiquette cicatrice
  • Visite chez le Dr Lample 2 mois post-opération

    Ce matin, rendez-vous avec le Dr Lample, chirurgien, pour un contrôle.

    Pas grand chose à raconter. Je dois continuer (les reprendre, oups…) les exercices A E I, et tirer sur les muscles sous la mâchoire / du cou pour aider à faire partir les œdèmes encore présents autour des cicatrices. Tirer ces muscles va aider également à « lisser » l’os au niveau des anciennes fractures de la mandibule.
    Il a examiné les cicatrices (visuellement et au toucher), RAS (hormis les œdèmes).
    Il a également vérifié l’intérieur du nez, m’a demandé si je respirais bien des deux côtés, si j’avais mal à la tête ou des craquements aux articulations. Je lui ai dit que non, et que globalement je me sentais mieux qu’avant l’opération. Plus de douleurs aux ATM, plus de nuque raide ou douloureuse, plus de craquements quand j’ouvrais la bouche en grand (aussi grand que je puisse ouvrir pour l’instant 😀 ). D’ailleurs parenthèse : avant, lorsque j’ouvrais en grand la bouche, ça me faisait une grosse bosse de chaque coté devant les oreilles. Ça se déboîtait peut-être ? Je comprends pourquoi l’anesthésiste avait coché « oui » à la case « risque de déboîtement de la mâchoire ».

    Je lui ai parlé de la plaque située à (ma) droite du nez. Elle ne me gêne pas 24/24h, mais de la sentir autant me gêne. Parfois c’est désagréable avec les lunettes, et je ne sais pas si je garderai les plaques toute ma vie : on ne sait pas vraiment comment peut réagir le corps après plusieurs années…
    Et puis je pense que je me sentirai plus à l’aise de ne plus les sentir par endroit : Quand je touche, je les sens toutes…
    Il m’a dit que je pouvais les faire retirer, sans soucis, ça se fait en chirurgie ambulatoire. Les gonflements seront moins importants 😉
    Je le revois vers la fin du mois de Février et on en discutera. Juste avant j’irai faire des radios pour voir où ça en est. Je lui demanderai qu’il me donne les plaques en souvenir 😉

    Le chirurgien m’expliquait qu’on pouvait faire bouger les molaires qui me posent soucis, en posant des élastiques en crossbite (à l’inverse de cette image, puisque le but dans mon cas est de tirer vers l’extérieur les dents du haut) :

    Crossbite

    On verra demain avec le Dr Dréan.

    Parenthèse 1 🙂 J’ai dû parler en petit comité vendredi soir (une vingtaine de personnes), en montant un peu la voix. Et oh-mon-dieu j’ai le cheveu sur la langue qui était en pleine forme ! Je m’étais rendue compte en avoir un, mais je trouvais qu’il s’était atténué avec le temps. Ou pas ! C’était flagrant… Il y a encore beaucoup de travail avec la kiné…

    Parenthèse 2 : Depuis ce matin, je sens quasiment de nouveau la moitié droite de mon palais qui était encore endormie. Reste la zone autour des dents. Et pareil pour la lèvre du bas, de nouvelles sensations apparaissent ; ça fait du bien, chouette !!!

    Demain, orthodontiste !


  • Déjà 8 semaines… Un bilan, encore !

    Ca défile…

    Quoi de neuf ?

    Je dors maintenant avec un seul oreiller, comme avant. Je me suis dit que ça ne devait pas être bon pour le dos que de dormir surélevé tout le temps. Et ça fait du bien de reprendre les anciennes habitudes !

    Ouverture de bouche : 3 cm.

    Je ne sens plus les 2 petits points de sortie des redons 😉 ou vraiment en cherchant bien.

    Les fils / sutures : le dernier point s’est enfin décidé à partir à +6 semaines.
    Les cicatrices se sont assouplies, celle en bas à droite ne me gêne quasiment plus, je ne la mords plus.

    Douleurs : Finies depuis un bon moment, plus besoin de revenir dessus. Tout comme le sommeil est bon maintenant et que le poids a stagné (-2 kilos mais il faut que j’arrête de grignoter, je suis en train de les reprendre, zut !).

    Alimentation : je mange de tout ou presque. J’évite ce qui est dur et que je dois croquer avec les incisives : je sens qu’elles manquent encore de force. J’essaie aussi de ne pas manger trop souvent d’aliments durs ou que je dois mâcher longtemps, c’est douloureux après le repas.
    La salade par contre j’ai testé et c’est difficile aussi. Parce que ça se glisse partout, et que j’ai encore du mal à maîtriser ma mâchoire du bas. Je ne sais pas comment expliquer. Mais c’est clairement un aliment que je mets de côté pour l’instant (ça tombe bien je n’en mange quasiment jamais 😀 )

    Sensations : Joues, nez + contour du nez c’est revenu. L’absence de sensation au niveau du menton diminue progressivement en superficie (façon de parler). Plus ça va, plus la zone insensible diminue. Je ne sens pas encore sous le menton, mais c’est une petite zone. Par exemple si une goutte coule sur mon menton, je vais la sentir, je sens que ça chatouille. Parfois ça chatouille « dans le vide », parfois je ressens comme si on me piquait avec une aiguille. Les nerfs reviennent 😉 C’est le même ressenti lorsque l’anesthésie chez le dentiste se dissipe ! Idem pour la lèvre inférieure et le palais.
    Lèvre inférieure : ça revient tout doucement là aussi (et c’est là où j’ai le plus hâte !) Mon soucis du moment : Je dois manger la bouche ouverte encore, je ne suis pas encore à l’aise avec tout ça. Mais quand j’essaie de garder ma lèvre du bas plaquée contre mes dents, forcément je la pince entre les dents du haut et les bagues du bas. Ouille… Ça arrive parfois. Et malgré son insensibilité (qui part), je le sens bien !
    Au palais, ça revient aussi doucement, de plus en plus. A (ma) gauche tout est revenu ; à droite, une zone qui part des 2 incisives centrales jusqu’aux molaires du fond est insensible. Mais ça ne va pas jusqu’au milieu du palais. Difficile à décrire…

    J’ai suffisamment dégonflée pour sentir les plaques sous mes doigts, celles qui sont au niveau des joues et autour du nez. Celle à côté du nez sur ma droite me gêne quand je touche : elle est très proéminente, parfois je me fais mal quand je me gratte sans faire attention. Elle ressort. D’ailleurs si je touche de chaque côté de mon nez, je sens que le côté droit est plus « épais », plus gonflé que le côté gauche autour de la plaque. J’en discuterai avec le chirurgien.

    Sensibilité dentaire : Et bien… La gêne/douleur au niveau de la bague / collier est partie, il a fallu du temps. Je ressens une très grande sensibilité au niveau des canines inférieures, qui part un peu vers les incisives. Ça me fait frissonner quand par exemple je passe la brosse à dents électrique dessus ; parfois même juste en passant mon doigt au dessus du menton, c’est sensible. On dirait que c’est la racine ? Difficile à dire mais je n’aime pas, c’est agaçant et désagréable.
    Je me brosse les dents avec du Elmex sensitif depuis facilement 3 semaines, et ça ne change rien ; alors je pose juste la brosse à dents électrique, sans frotter. Ça reste supportable. J’en parlerai là aussi avec le chirurgien.

    Emboîtement dentaire : La molaire gauche récalcitrante fait de la résistance et n’a pas bougé d’un millimètre depuis le changement d’arc. Je m’en doutais, il n’est pas assez fort… Mais vu que les autres arcs ne veulent pas rentrer, comment faire ?
    Les molaires / prémolaires à côté même combat, elles ne sont pas à leur place, trop à l’intérieur de la bouche. A droite, l’emboîtement a l’air bon, mais les dents se touchent très peu. Ça a évolué je trouve depuis quelques jours ; à voir la semaine prochaine au moment du RDV. Il va peut-être falloir continuer à les faire descendre.
    La canine en bas qui avait pivoté a repris sa place. Maintenant j’ai l’impression que c’est les autres incisives du bas qui ont bougé… *soupir*.
    A suivre au prochain rendez-vous avec l’orthodontiste.
    Durant un moment après avoir arrêté le port des élastiques, j’entendais des « clic » au niveau de l’articulation de gauche, lorsque je parlais ou mangeais. L’orthodontiste m’a dit que ça pouvait être lié au ménisque, et que c’était à cause des élastiques. Ça revient encore très rarement, mais globalement c’est fini.

    Avant / après, c’est comment ? Pour l’instant :
    – Plus de douleurs aux articulations. Que c’est agréable !
    – Plus besoin de décaler la mâchoire pour ouvrir la bouche (sinon ça claquait ou c’était douloureux ou m’empêchait d’ouvrir en grand).
    – Plus de soucis pour ouvrir la bouche sans avoir peur que ça se déboîte.
    – Finie la peur de me mordre quand je mâche du côté droit (là d’ailleurs, il faut que je prenne l’habitude d’égaliser les aliments en les mâchant des 2 côtés).

    Ma tête ! Encore gonflé à droite, ça se voit… Ça stagne ça me soûle. J’aimerai pouvoir commencer à passer à autre chose au bout de 2 mois…

    31-10-1
    31-10

    J’adore mon profil, c’est hallucinant. Je ne faisais pas cette opération pour l’esthétisme mais là je suis bluffée 🙂
    De face, je trouve que plus je dégonfle plus on me reconnaît.

    Ça y est je commence à en avoir marre des bagues. J’aimerais enfin être libérée !
    J’en ai tellement marre que j’en ai fait un cauchemar cette nuit : J’ai rêvé que plusieurs bagues se décollaient… Alors pour éviter que les arcs ne se baladent dans le vide en ne tenant que sur 2/3 bagues, j’ai décroché les arcs et les autres bagues se décollaient en tirant dessus. Au final, il ne restait que 2 ou 3 bagues solidement collées aux dents.
    Je crois que mon corps me fait comprendre quelque chose 😀


  • Bilan à +6 semaines

    J’arrive j’arrive !!!

    Alors whats new… Donc il y a 10 jours une bague molaire s’est décollée, l’orthodontiste m’a mit une bague de ce type :

    bagues collier

    Et au passage, elle a changé l’arc pour en mettre un plus fin (les plus gros ne veulent pas non plus rentrer c’est dingue, cette dent est maudite !). Plus fin et… Sans pitons youhou !!!

    Ce matin j’ai eu de nouveau un rendez-vous avec elle (ou plutôt avec l’une de ses assistantes) pour une bague qui s’est décollée, sur une canine en bas. Bon, quand je regarde les photos qui ont été faites le 9 Octobre, c’était prévisible qu’elle se décolle, on voit que la dent commence à pivoter. Et bingo, ça n’a pas loupé. La dent a continué à pivoter, la bague s’est décollée, et j’ai l’impression que les incisives ont bougé.
    Donc la bague a été remise à sa place, et elle m’a mis un arc rond et… Plus de pitons non plus ! Trop trop chouette moi j’dis 😀
    Bon ça fait bizarre, les dents ont l’air sensibles ; le brossage de dents après le repas a été difficile. Mais c’est mieux déjà, plus facile de se brosser les dents sans ces fichus pitons qui étaient pile poil entre deux dents.

    Ensuite, j’ai vu ma kiné.
    Hum y’a du boulot hein, comme je l’avais dit.. Elle m’a montré les exercices que je devais faire. Travail sur les L N D T, sur la déglutition : il faut que j’essaie de ne plus pincer les lèvres quand je déglutis.
    Elle m’a trouvée moins gonflée, et trouve que je parle mieux, ce qui est le cas 😉

    Bilan :

    Alimentation : Je me force à manger des choses un peu plus dures pour bien faire travailler les articulations et les mâchoires (et c’est ce qui aide aussi à dégonfler)
    J’ai mangé hier mon premier McDo post opération ! Bon, j’ai pris un croque McDo, le plus fin 😉 J’ai eu du mal à finir les frites (mais j’avais pris 2 hamburgers)

    Ouverture : 2.5 cm, l’équivalent de 2 doigts.

    Sensibilité : alors hum… Je sens ma lèvre entière du haut, depuis 2 jours environ. Beaucoup plus pratique pour articuler ! D’ailleurs la kiné a remarqué que ma langue ne partait plus à gauche quand je la tirais, il doit y avoir un lien.
    Je sens bien à la commissure des lèvres aussi. Au niveau du nez la sensibilité est quasiment revenue, ainsi que sous les yeux.
    Ça revient doucement mais sûrement.

    Les sutures : il restait un bout de fil à un endroit, qui a l’air parti. Par contre, un point est toujours présent au niveau du frein labial supérieur. J’ai appelé le chirurgien, et ses secrétaires ne se sont jamais posé la question… Je dois rappeler Lundi si le point est toujours là, elles demanderont au Dr Lample (qui est actuellement en train d’opérer à la chaîne, c’est les vacances scolaires…).

    Je dors toujours avec deux oreillers, je me sens plus à l’aise comme ça. Je glisse dans la nuit parfois, pas grave.

    J’édite pour rajouter ce petit détail, si un jour on me demande et que je ne m’en souviens plus 😀
    Je sens encore deux petits points sous la mandibule : de là sortaient les drains.

    Gonflements : toujours plus à droite qu’à gauche. Surtout si je dors dans une pièce trop chauffée (ce qui m’est arrivé ce WE), là ça ne rate pas, je serai plus gonflée le matin au réveil…

    Pas de photo ! Je n’en ai pas de face récente. Juste où je fais l’andouille, aucun intérêt pour ce blog 😀

    A bientôt !


  • L’ostéopathe et l’orthodontiste

    L’enchaînement de rendez-vous touche à sa fin.

    Hier, j’ai été voir mon ostéopathe. Il a travaillé durant 45 min à libérer les tensions que j’avais au niveau du cou, sûrement créées à cause de la douleur post-opératoire.
    Il a aussi aidé à drainer la lymphe qui stagne (les œdèmes). D’habitude j’ai toujours des douleurs dans la nuque et dans le dos ; il a vérifié, et rien !
    J’ai eu bien mal hier après la séance (il m’avait dit que ça arriverait), et idem toute la journée d’aujourd’hui. Je me sens encore fatiguée (mais j’ai bougé pas mal aujourd’hui)
    Cette nuit, j’ai dormi avec deux oreillers au lieu de trois, donc un peu plus à plat : j’ai très bien dormi, mieux que les autres jours ! En plus, au réveil, je me suis sentie moins gonflée que d’habitude, et je sentais des fourmillements. Je sens que les sensations reviennent doucement au niveau du côté droit de ma lèvre ; j’aime !!!
    Je dois le revoir dans deux mois : il veut travailler cette fois-ci sur les articulations temporo-mandibulaires.

    Aujourd’hui, orthodontiste.
    Objectif du moment : tirer vers l’extérieur les molaires et prémolaires du haut, côté gauche.
    Pour ça, elle a changé l’arc. Wow, que ça fait drôle de ne plus avoir tous ces pitons entre les dents ! Elle a mis un arc 14/25e, mais si j’ai bien entendu ce n’est pas assez fort ; c’est le seul qu’elle a réussi à faire rentrer dans la bague de la dernière molaire…

    Plus d’élastiques youhou !!! L’occlusion est bonne de chaque côté ; et les élastiques ont tendance à faire partir les dents vers l’intérieur, tout le contraire de ce qu’on veut.
    Et après bah… Fini ! Oui oui, fini l’orthodontie… Peut-être pour Janvier 2016 ? Le top serait Noël 2015 mais bon faut pas rêver 😀 Bon, je n’en ai pas fini avec mes dents malgré tout, j’ai sûrement une parodontite à faire soigner… Ça, j’avoue que ça m’enchante moins que l’orthodontie.

    Je lui ai parlé du surjet restant près d’une molaire ; elle m’a dit voir un bourrelet, mais que c’était au chirurgien de s’occuper de ça ; elle n’a pas les ciseaux qu’il faut. Je laisse passer une semaine et je vois comment avance la cicatrisation et si c’est toujours bof, j’appelerai le secrétariat du chirurgien pour leur en parler.

    Une photo de ma tête d’aujourd’hui ; photo prise avant mon rendez-vous du jour 😉

    0910

    J’ai bonne mine 🙂 Je dois encore m’habituer au bas de mon visage, que je trouve « gros ». Mais bon ça viendra 🙂

    Prochain rendez-vous orthodontiste le 10 Novembre.


  • Aujourd’hui, c’est chirurgien.

    Voilà ! J’ai vu le chirurgien ce matin pour une visite un mois après l’opération.

    Il me trouve encore bien gonflée à droite, oedématiée par endroit. Il faut que je fasse des exercices (que je fais déjà : tirer sur un muscle de chaque côté sous la mâchoire, comme pour imiter Chirac 😀 Faire des iiiiiiiiiii, des oooooooooo. Durant la journée je parle seule, en articulant exagérément). Sous le nez c’est normal, il a tiré les tissus pour reconstruire afin de fermer l’épine nasale. Normalement, au bout de 3 mois post-op ça devrait être bon (j’en suis à 1 mois).
    Au niveau du menton, il s’étonnait que je ne sente pas. Je ne différencie pas le toucher du piqué (le doigt ou un bout pointu) mais je sentais quelque chose, donc c’est bon. Il faut du temps…
    J’ai récupéré la sensibilité sur le côté gauche de mon nez, et à droite ça commence à arriver. Je masse plusieurs fois par jour et ensuite je sens des fourmillements ; c’est bien !
    Pour résumer, toujours gonflée à droite du nez (ma droite), sur et sous le menton, au dessus de la lèvre, la lèvre inférieure ; il n’y a pas de sensibilité non plus (Sauf au niveau de la moitié gauche de la lèvre supérieure, je sens bien). Ça tressaute, ça chatouille par moment, c’est important, c’est que ça se remet doucement en place.

    Question points de suture, il m’en reste 2 sur le frein labial supérieur, et un en bas au fond à gauche ; le nœud de départ (ou de fin ?) du surjet, qui fait de la résistance. Je demanderai à l’orthodontiste de regarder, vendredi, si elle ne peut pas le couper pour l’aider un peu.

    Les nuits : Je ne dors pas complètement à plat, mais pas semi-assise non plus. Plutôt vautrée… Et au final dans la nuit je glisse. Donc je suis mal à l’aise le cou plié et ça me réveille.

    Le poids : -3 kg, je pense que ça restera ainsi un petit moment.

    Sport ! J’ai testé le vélo elliptique hier, durant 45 min. Une séance plutôt tranquille, je n’ai pas forcé ; le but étant d’y aller tranquillement, vitesse 1 et 2.
    J’ai eu mal à la mâchoire juste après. Je pense que le fait de forcer pour maintenir la mâchoire fermée n’était pas top.

    Ouverture de bouche : Hier soir après le repas (qui fait office de séance de kiné…) j’ai mesuré 22 mm environ. J’ai l’impression d’ouvrir plus grand, ce qui est drôle lorsque je mange puisque je rate souvent mon coup, pour mettre un morceau dans ma bouche 😀

    Alimentation : Je teste et je vois ! J’ai voulu tester l’escalope de veau à la crème ; trop tôt… Concombre ca passe. Raclette ! C’est passé, mais… Trop long à mâcher, trop caoutchouteux. On oublie pour l’instant. Tarte thon tomate c’est passé, boudin noir etc etc. Tout ce qui est mou passe sans soucis.
    Je commence Lundi une formation langue des signes (3e module), et je mange sur place. Je me ferai une tambouille riz / thon / maïs, ou pâtes mozzarella dés de jambon, le tout avec de la mayo. Pas trop dur à manger, mais ça sera la galère de me brosser les dents dans les WC… Enfin bon ça ne sera que 5 jours.

    Prochain épisode : Kinésithérapeute tantôt !