Aujourd’hui, c’est chirurgien.

Voilà ! J’ai vu le chirurgien ce matin pour une visite un mois après l’opération.

Il me trouve encore bien gonflée à droite, oedématiée par endroit. Il faut que je fasse des exercices (que je fais déjà : tirer sur un muscle de chaque côté sous la mâchoire, comme pour imiter Chirac 😀 Faire des iiiiiiiiiii, des oooooooooo. Durant la journée je parle seule, en articulant exagérément). Sous le nez c’est normal, il a tiré les tissus pour reconstruire afin de fermer l’épine nasale. Normalement, au bout de 3 mois post-op ça devrait être bon (j’en suis à 1 mois).
Au niveau du menton, il s’étonnait que je ne sente pas. Je ne différencie pas le toucher du piqué (le doigt ou un bout pointu) mais je sentais quelque chose, donc c’est bon. Il faut du temps…
J’ai récupéré la sensibilité sur le côté gauche de mon nez, et à droite ça commence à arriver. Je masse plusieurs fois par jour et ensuite je sens des fourmillements ; c’est bien !
Pour résumer, toujours gonflée à droite du nez (ma droite), sur et sous le menton, au dessus de la lèvre, la lèvre inférieure ; il n’y a pas de sensibilité non plus (Sauf au niveau de la moitié gauche de la lèvre supérieure, je sens bien). Ça tressaute, ça chatouille par moment, c’est important, c’est que ça se remet doucement en place.

Question points de suture, il m’en reste 2 sur le frein labial supérieur, et un en bas au fond à gauche ; le nœud de départ (ou de fin ?) du surjet, qui fait de la résistance. Je demanderai à l’orthodontiste de regarder, vendredi, si elle ne peut pas le couper pour l’aider un peu.

Les nuits : Je ne dors pas complètement à plat, mais pas semi-assise non plus. Plutôt vautrée… Et au final dans la nuit je glisse. Donc je suis mal à l’aise le cou plié et ça me réveille.

Le poids : -3 kg, je pense que ça restera ainsi un petit moment.

Sport ! J’ai testé le vélo elliptique hier, durant 45 min. Une séance plutôt tranquille, je n’ai pas forcé ; le but étant d’y aller tranquillement, vitesse 1 et 2.
J’ai eu mal à la mâchoire juste après. Je pense que le fait de forcer pour maintenir la mâchoire fermée n’était pas top.

Ouverture de bouche : Hier soir après le repas (qui fait office de séance de kiné…) j’ai mesuré 22 mm environ. J’ai l’impression d’ouvrir plus grand, ce qui est drôle lorsque je mange puisque je rate souvent mon coup, pour mettre un morceau dans ma bouche 😀

Alimentation : Je teste et je vois ! J’ai voulu tester l’escalope de veau à la crème ; trop tôt… Concombre ca passe. Raclette ! C’est passé, mais… Trop long à mâcher, trop caoutchouteux. On oublie pour l’instant. Tarte thon tomate c’est passé, boudin noir etc etc. Tout ce qui est mou passe sans soucis.
Je commence Lundi une formation langue des signes (3e module), et je mange sur place. Je me ferai une tambouille riz / thon / maïs, ou pâtes mozzarella dés de jambon, le tout avec de la mayo. Pas trop dur à manger, mais ça sera la galère de me brosser les dents dans les WC… Enfin bon ça ne sera que 5 jours.

Prochain épisode : Kinésithérapeute tantôt !