• Bienvenu sur ce blog où je parle de mon parcours en orthodontie adulte. Appareil dentaire, chirurgie des mâchoires et du menton, quad hélix... Un parcours qui a duré 2 ans tout rond. Je raconte cette aventure : du premier rendez-vous avec mon orthodontiste, jusqu'à... On verra bien ! Bonne balade :)

  • Bilan après un an

    Oulà !!!

    Un gros moment que je n’ai pas publié d’article sur le blog mea culpa.
    Mais bon, pas grand chose à raconter durant les vacances.

    Tout d’abord, bilan posturologique fait fin août.
    Un peu difficile à expliquer… En gros, je suis tordue 😀 Non plus sérieusement : j’ai des réflexes « primitifs » qui sont un peu trop présents (moro, babinski…), ce qui serait dû à des chocs (émotionnels, physique, psychologique) que j’ai pu avoir par le passé.
    Avant l’opération des mâchoires, mon corps le déchargeait sur mes articulations de mâchoires. Mais suite à l’opération, Il le répercute ailleurs : sur le bassin, qui est trop versé en avant du côté droit. Donc, déséquilibre complet du dos, et donc impact sur l’articulation temporo-mandibulaire.
    J’avais dit que ce ne serait pas facile à expliquer !
    Je dois donc faire quelques séances de remodelage postural afin de rééquilibrer le tout. (A 62 euros la séance x6 non remboursés, il y a interêt que ce soit efficace…)
    Voilà pour le posturologue.

    Aujourd’hui, j’ai fait mon bilan des un an avec le chirurgien maxillo-facial, le Docteur Lample.
    Une matinée d’opération(s), une après-midi de consultation (je suppose, ou opérations ?), enchaînement sur des consultations (dont la mienne qui était la dernière, à 18 heures + 30 min de retard je crois), et il reste aimable, sympa, souriant. Il m’impressionne. Bref !

    Donc !
    Paupières : il reste un excès de peau à droite, à re-contrôler au bilan des un an, en avril 2017. Peut-être une retouche à faire ? La cicatrice se voit un peu à un endroit, à gauche. A voir aussi.

    Menton / lèvre inférieure : la sensibilité revient doucement mais sûrement, ça suit son bonhomme de chemin. Il faut que je me touche le menton et les lèvres avec les doigts et devant un miroir, pour que mon cerveau fasse les liens de lui-même au niveau nerveux.
    Nez : J’ai de gros fourmillements entre les deux narines, ça revient aussi. Ca chatouille 😀
    Je sens comme une pointe osseuse dans ma narine gauche : c’est l’apex nasal je crois, ou l’épine nasale, je ne me souviens plus (et ne trouve pas de photo sur google image grrrr). Bref, avec l’opération il a dû décaler un peu le nez, d’où la drôle d’impression dans le nez. Mais c’est normal. La respiration est parfaite, donc rien à signaler.

    J’ai un petit soucis à la lèvre inférieure gauche : lorsque je contracte les muscles pour la propulser vers le haut et que je serre les dents en même temps, elle part vers la gauche… Trop chelou comme on dit 😀 C’est un soucis musculaire sûrement. (non vous n’aurez pas de photo 😀 )

    Ce qui me gêne le plus (avec la douleur à l’articulation gauche), c’est une sensation que le maxillaire supérieur n’est pas fixé au reste du visage. Visuellement ça se voit bien en plus… C’est comme si j’avais un dentier qui bougeait sur 1 millimètre, ça fait drôle 😀 Et lorsque je serre les dents, ça fait également bouger la pointe osseuse en haut et au milieu du nez. Le Dr Lample m’a demandé de serrer les mâchoires (comme je le fais en jouant, dans la journée) régulièrement pour que ça se solidifie. Il était perplexe, puisque lorsqu’il a retiré les plaques il y avait de l’os qui s’était bien reformé. A contrôler également en avril.

    Concernant mon soucis de mâchoire que je n’arrive pas à ouvrir parce que douloureuse, il m’a demandé de faire des exercices d’assouplissement, en bougeant ma mâchoire du bas de gauche à droite, plusieurs fois par jour. Et maintenant après réflexion, je pense que le fait de serrer les dents la nuit (et parfois en journée aussi) doit y jouer aussi. J’aurais dû lui en parler, mais de ce que je me souviens de la conversation, ça collerait.
    Dans la journée, je suis à 2 doigts d’ouverture ; si je garde la bouche fermée longtemps, un peu serrée, je dois être à 1.5 doigts je pense. Regardez quand vous mangez, vous verrez que c’est pas pratique 😉 Lui, après exercice a mesuré 36 millimètres, ce qui est une ouverture normale. Donc, au boulot !

    C’est tout, mais c’est déjà pas mal !

    A suivre un jour… Je ne sais pas quand ! Maintenant il n’y a plus d’évolution, je suis à un an post-opératoire… A bientôt 🙂


  • Pourquoi mon quad helix est enfoncé dans mon palais

    Je viens de voir qu’une personne est tombée sur mon blog, en tapant ces recherches :
    – pourquoi mon quad helix est enfoncé dans mon palais
    – quad helix enfoncer dans mon palais que faire

    Je vais te répondre 😀

    Le quad hélix peut s’enfoncer dans le palais s’il a bougé. Dans ce cas, c’est suuuuuuuuuper douloureux, je me souviens bien…
    Il faut appeler son orthodontiste pour qu’elle le remette correctement en place. De toutes manières, c’est inutile de le laisser ainsi puisqu’il ne travaille plus. Il a besoin d’espaces au niveau des ressorts pour pouvoir travailler et faire bouger les dents.

    N’attends pas, appelle ! Et bon courage…

    J’ai été voir les statistiques du site et j’hallucine : l’article des photos avant / après a attiré 400 vues !!! Je suis impressionnée 🙂
    J’ai créé ce blog afin que les personnes aient vraiment tous les détails qui peuvent leur faire peur. Du bon, du moins bon… Je veux qu’ils sachent tout avant de se faire opérer ; parce que certaines personnes aiment savoir ce qui va leur arriver pour mieux appréhender (comme moi !). Et si j’ai pu rassurer ne serait-ce qu’une personne, alors je suis contente !

    PS : RDV avec le posturologue pris pour le 22 août. J’ai hâte, y’en a marre !


  • Le ressenti psychologique

    J’avais dit que je parlerais du côté psychologique de l’orthodontie, surtout de l’opération des mâchoires.

    Je trouve que selon la chirurgie (une ou 2 mâchoires, menton ou pas…), si le visage change beaucoup il peut être difficile de l’accepter. Un peu normal, on a vécu avec le même durant des années ! On l’a vu évoluer chaque jour en grandissant, mûrissant ; mais là c’est différent, en l’espace de quelques heures il change, et changera à jamais.
    Les bleus peuvent être difficiles à encaisser : il faut dire ce qui est, ça fait très femme battue ! Même si au début on sort peu, il suffit d’un ou 2 regards mal placés pour se sentir gênée. Pour ma part, lors de la première opération j’en ai eu très peu ; mais pour la deuxième wow, je faisais peur à voir (des photos sont sur le blog)…
    Par contre les gonflements sont quasiment obligatoires, c’est une réaction naturelle du corps face à une agression. Ils peuvent rester plus ou moins longtemps selon les personnes, et empêchent de voir le résultat définitif de l’opération avant quelques semaines, voir mois (6 pour ma part, pour ne plus voir de changement infime).

    Personnellement, j’avoue avoir eu (et encore avoir) du mal. De face ça va, le changement n’est pas énorme, on me reconnaît facilement. Cela pourrait même passer inaperçu si on ne me voyait pas tous les jours.
    Mais de profil pfiou…
    J’ai quand même gagné 1.4 cm de mâchoire / menton en plus !
    Mon nez, je l’adore 😀
    Ma bouche… Je crois que c’est la partie avec laquelle j’ai le plus de mal. Je trouve que ma lèvre supérieure est plus « pincée » qu’avant, plus figée, moins pulpeuse… Après, j’ai eu l’opération du retrait des plaques il y a 2.5 mois, ça paraît loin mais pas tant que ça. J’ai espoir qu’avec les semaines à venir, ça change. Mais…

    Parenthèse : toujours les craquements / douleurs à gauche. Je n’ai toujours pas appelé le posturologue, pas bien ! Par contre, j’ai demandé à l’orthodontiste une autre gouttière : celle que j’ai avait été coupée au niveau des molaires parce qu’elle me gênait, et ce n’est plus le cas maintenant. Sauf que j’ai l’impression que mes molaires se touchent à gauche. J’essaie juste de trouver une raison à la douleur / aux craquements ! Je demanderai d’ailleurs si je ne pourrais pas avoir une autre gouttière, plus adaptée pour le bruxisme (ce n’est pas le cas de la mienne).

    A bientôt !


  • Liberéééééééééééeeeee Délivrééééééééeeee…

    Enfin ! Je me décide enfin à venir parler du jour J, du retrait des bagues.
    J’en ai bavé, vraiment…

    Déjà, depuis 2 semaines avant le retrait j’avais des douleurs à l’articulation à gauche. Je pensais que c’était dû aux bagues, ou que je serrais trop les dents malgré la gouttière.
    Ce qui fait que le jour J, j’ai eu très mal, et j’arrivais de moins en moins à ouvrir la bouche… Çà a quand même duré 1h30 ! Bon, l’assistante a quand même réussi à tout retirer 😀
    Le retrait n’est pas très douloureux, mais comme j’ai les incisives du bas un peu déchaussées, elle m’a fait croquer dans une mousse, pour ne pas que ce soit trop désagréable / douloureux.
    Le nettoyage pour enlever la colle est assez long, et c’était pas très agréable vu que j’ai les dents sensibles (malgré 1.5 mois de brossage de dents avec Elmex sensitive…)

    J’ai maintenant un fil de contention en haut et en bas. Pour le haut, l’orthodontiste n’a pas voulu que j’ai une gouttière, par rapport à cette douleur à l’articulation, et également le fait que la nuit je continue à serrer des mâchoires… J’espère juste que les molaires ne bougeront pas dans les mois à venir.
    On m’a fait une radio et des photos des dents sans bagues, mais impossible de me connecter sur le serveur du cabinet. Il déménage, les assistantes ont dû ne pas le mettre en ligne.

    Concernant la douleur à l’articulation, elle veut que je contacte un posturologue, et celui qu’elle m’a conseillé est psychologue… Il faut que j’appelle pour savoir ce qu’il en est du remboursement sécurité sociale, ses tarifs de consultations. Mais je pense qu’il sera quand même nécessaire que j’y aille.

    Le jour même, j’ai appelé mon ostéopathe, qui a pu me prendre en rendez-vous le surlendemain.
    45 minutes de massage du crâne et des mâchoires pfiou ! Il a vu que j’étais tendue au niveau du cou, et également au niveau des mâchoires et ça faisait tout le tour du crâne. Ca montait également dans la tempe gauche.

    Aujourd’hui, à +15 jours post dépose des bagues, j’ai toujours mal à l’articulation 🙁 Ça craque, c’est douloureux si j’ouvre plus grand que 1.5 doigts. J’y arrive mais ce n’est pas agréable.
    L’ostéopathe veut que je repasse le voir dans 15 jours si ça craque toujours.

    Le meilleur quand même, malgré tout ça ? J’AI MANGÉ UN CHEWING-GUM !!! 2 ans que je n’en avais pas mangé 😀 Non pas que j’en mangeais tous les jours hein, mais c’est une des petites choses dont j’étais privée à cause des bagues.
    Je redécouvre le plaisir de pouvoir finir mon repas sans décortiquer les bagues qui deviennent des gardes-manger… Et puis j’ai les dents blanches, c’est chouette 😀

    Prochains objectifs, parodontologue et dentiste pour détartrage. Il va être temps ! Mais je fais une petite pause, je sature là (et ça se comprend).
    A bientôt 🙂


  • Ca sent la fin…

    Je raconterai ma visite chez l’orthodontiste d’ici peu mais en attendant, ma tête maintenant… Avec la photo faite lors du premier rendez-vous chez l’orthodontiste, en mars 2014 (à droite).

    fini

    Mon nez a changé, ça fait drôle !